Liftings du visage

Le lifting est sans doute l’opération chirurgicale qui a démocratisé la chirurgie esthétique. Largement médiatisé par les stars et autres personnalités, cette opération se révèle être l’une des plus efficace dans le cadre d’un rajeunissement cutanée.

En effet, au fur et à mesure des années, la peau à tendance à perdre de son tonus et de sa fermeté, provoquant ainsi le vieillissement la peau, au niveau du visage, du cou etc. Le lifting est donc une technique de chirurgie esthétique qui permet de remodeler le visage afin de lui redonner éclat et jeunesse, de façon naturelle et sûre.

On distingue aujourd’hui pas moins de quatre liftings qui permettent de traiter des zones différentes et d’obtenir des résultats différents ; on retrouve donc : le lifting de la région temporale, le lifting cervico-facial, les liftings de transformation morphologique, autrement appelés « mask lift » et enfin, le lifting frontal.

1. Les différents types de lifting

Le lifting de la région frontale

Le lifting de la région frontale s’adresse aux patients souhaitant remonter la queue de leur sourcil, dans le but d’ouvrir leur regard.

Ce type de lifting va donc corriger la ptose de la queue du sourcil, les rides, la patte d’oie, la ptose de la région des pommettes et/ou une chute de l’angle externe de l’œil. L’objectif principal de se lifting va être de retendre l’ensemble de ces zones.

A lui seul, ce lifting est déjà très efficace, mais pour les personnes désireuses d’un résultat parfait, il peut se combiner à une autre opération chirurgicale qui traite la même zone : la blépharoplastie.

Le lifting cervico-facial

Le lifting cervico-facial va permettre au patient de redonner un aspect jeune et reposé au visage et ce, avec un effet naturel.

Avec le lifting cervico-facial, il sera ainsi possible de corriger les petits défauts dus au temps ; il va s’effectuer au niveau de l’ovale du visage et du cou. Le chirurgien va intervenir sur ses zones, les cicatrices se trouveront ainsi dans le cuir chevelu et derrière les oreilles, pour les rendre invisibles.

Le lifting de transformation morphologique

Le lifting de transformation morphologique s’adresse aux patients désirant modifier l’axe de leurs yeux mais aussi la forme de leurs pommettes, la région temporale et le coin de leur œil.

A la différence des autres liftings, celui-ci va entraîner un changement radical du visage du patient, puisqu’il s’agit d’une modification et non d’une simple retouche. Le regard et la forme du visage vont ainsi être changés et donc ne plus être comme avant.

Ce lifting est beaucoup plus lourd que les autres car il s’effectue plus en profondeur. Ce sont principalement les hommes et les femmes aux rides très accentuées qui y ont recours.

Le lifting frontal

Le lifting frontal, comme son nom l’indique, traite quant à lui les rides du haut du visage. Il va permettre de « remonter » le front, les sourcils et toutes zones entourant les yeux.

Bien que souvent remplacé par les injections de toxine botulique (Botox ®), il reste néanmoins une pratique à part entière de la chirurgie esthétique. Il va permettre de donner au visage un aspect plus jeune et plus lisse ; mais également d’ouvrir le regard.

Comme pour le lifting cervico-facial, les cicatrices vont être placées dans le cuir chevelu, pour que le résultat reste naturel et pour que l’acte de chirurgie ne soit pas détectable.

2. A qui s’adresse un lifting ?

Certains liftings sont déconseillés en fonction de l’âge : le lifting de transformation morphologique, le lifting cervico-facial ; car ils correspondent à une opération relativement lourde qui risque d’abîmer la peau si elle est trop jeune.

De plus, l’autre facteur qui entre en compte lorsqu’un patient souhaite recourir à un lifting : l’état de sa peau. En effet, la peau doit être relativement ridée pour que le lifting procure un quelconque résultat.

3. Comment se déroule l’intervention ?

C’est sous anesthésie locale ou générale (pour le lifting de transformation morphologique) que le patient va être traité. Cette anesthésie va permettre au patient d’être relaxé et détendu et ainsi, de mieux apprécier son traitement.

L’intervention va commencer par des incisions que le chirurgien va réaliser au niveau de la tempe, sous la patte des cheveux, il remontera ensuite devant l’oreille, puis dans l’oreille, puis derrière et enfin au niveau de la nuque.

La peau ainsi retendue ne le sera pas qu’au niveau cutané, en effet, le lifting permet aussi de retendre les plans musculaires profonds et graisseux.

L’intervention va avoir une durée qui oscille entre 2 et 3 heures, selon le lifting choisi et la zone à traiter.

4. Y a-t-il un temps d’immobilisation ?

Premièrement, le lifting va nécessiter une hospitalisation du patient, de 24 à 48 heures selon les cas. L’immobilisation qui commencera après l’hospitalisation va quant à elle durer au plus (selon les cas) 3 semaines. Durant ces trois semaines : avoir une activité sociale ou professionnelle est déconseillé pour des raisons évidentes : esthétisme, douleurs etc.

Directement après l’intervention et durant 8 à 10 jours, le visage du patient va être fortement gonflé et dans certains cas déformé par les ecchymoses.

Pour finit, entre le 7ème jour et le 15ème, le patient devra retourner voir le chirurgien pour que celui-ci retire les fils préalablement suturés pour « refermer ». La peau sera, après enlèvement des fils, cartonnée et insensible, d’où la dangerosité de s’adonner à des activités professionnelles et sociales.